Le Crédit Municipal de Paris

1% MARCHE DE L'ART

Le nouveau dispositif de soutien à la création artistique de la Ville de Paris et du Crédit Municipal de Paris

 

 

La Ville de Paris et le Crédit Municipal de Paris ont créé un dispositif innovant pour soutenir la création artistique : le « 1 % marché de l’art ».


Chaque année, le Crédit Municipal de Paris reverse 1 % du chiffre d’affaires de ses 80 ventes aux enchères – au minimum 100 000 € – à des artistes franciliens dans le domaine des arts visuels, pour soutenir leur production et leur diffusion, notamment à l’international.
Le jury, présidé par Fabrice Hergott, directeur du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, sélectionnera trois à cinq lauréats dans le domaine des arts plastiques et des arts visuels (hors cinéma et design).


« Depuis 2001, notre ville s’engage auprès des artistes pour faire rayonner leurs œuvres. En lançant le dispositif « 1 % marché de l’art » avec le Crédit Municipal de Paris, Paris s’affirme une nouvelle fois comme l’une des capitales mondiales de l’art et de la création. » Christophe Girard, adjoint à la Maire de Paris chargé de la Culture



Comment postuler ?

Le dépôt des dossiers se fera par voie électronique à l’adresse dac-unpourcent@paris.fr au plus tard le 31 janvier 2019.

 

Téléchargements :

Convention de subvention 1% Marché de l'Art
Règlement 1% Marché de l'Art
Formulaire de candidature Marché de l'art 2018

 

Toute candidature comporte les pièces justificatives suivantes :

- Le formulaire de candidature, disponible en ligne, dûment rempli ;
- Un curriculum vitae détaillé attestant le cas échéant de l’activité professionnelle régulière de l’artiste en Ile-de-France ;
- Un dossier artistique comprenant 10 à 15 visuels significatifs des pièces déjà réalisées et le cas échéant des articles de presse ;
- Une note de présentation de l’œuvre assortie des travaux préparatoires, visuels, descriptifs, etc.
- Un dossier technique concernant la faisabilité de l’œuvre, son calendrier de réalisation compatible avec le calendrier du dispositif, les besoins en production (technique, matériel, résidence, missions, locaux le cas échéant) nécessaires pour concrétiser la réalisation de l’œuvre ;
- Le budget prévisionnel de production et de diffusion à l’international le cas échéant qui intègre les participations financières obtenues ou demandées, ainsi que des apports en nature ou en industrie le cas échéant.

L’ensemble des coûts de gestion et/ou de diffusion de l’œuvre, notamment les dépenses d’entreposage, d’assurance, de transport, d’entretien et de maintenance de l’œuvre une fois qu’elle est réalisée, sont à la charge de l’artiste, à l’exception des dépenses strictement afférentes à l’exposition des œuvres lauréates prévue au moment de l’édition de la FIAC 2019.

La demande doit précisément identifier les besoins en production (technique, matériel résidence, missions, locaux le cas échéant) nécessaires pour concrétiser la réalisation de l’œuvre ;

- Un descriptif du projet d’exposition programmé dans l’institution ainsi qu'une attestation du dirigeant de l’institution accueillant cette exposition ;
- La liste des partenaires engagés pour l’œuvre ;
- Les conditions de diffusion à l’étranger si elles sont connues, avec à l’appui tout document justificatif ;
- Un justificatif de résidence.

Au besoin, les services instructeurs de la Ville de Paris et du Crédit Municipal de Paris pourront demander au candidat des pièces complémentaires attestant la véracité ou l’actualité des éléments du dossier.

Un artiste ne peut être soutenu qu’une seule fois ; le lauréat d’une session ne sera donc pas habilité à présenter de nouveaux projets.

 

Calendrier
- 31 janvier 2019 - Date limite du dépôt des candidatures
- 30 avril 2019 - Désignation des lauréats
- Automne 2019, au moment de la FIAC - Présentation des œuvres

 


« Le Crédit Municipal de Paris soutient depuis de nombreuses années les projets culturels, à travers le mécénat des expositions de Paris Musées et de Nuit Blanche notamment. Nous sommes heureux de lancer l’initiative du « 1 % marché de l’art » et de renforcer ainsi notre engagement pour la création artistique. » Frédéric Mauget, Directeur général du Crédit Municipal de Paris